Le triangle d’exposition : 3 paramètres qui permettent d’exposer correctement vos photos. La base de la photographie, à maitriser absolument. Allez, lumière !

Le triangle d’exposition en photo

Ce triangle permet de comprendre facilement les interactions entre les réglages des iso, la vitesse d’obturation mais aussi l’ouverture. La lumière est le sujet majeur en photo, la qualité de l’image passe forcement par ces 3 principaux réglages sur votre appareil photo. Et l’exposition aussi !

Le triangle d’exposition permet de lier les paramètres entre eux et de comprendre leur influence les uns par rapport aux autres. Il y a évidement d’autres paramètres qui rentrent en compte dans la prise de vue, mais ce n’est pas le sujet du jour.

Introduction

C’est LA base de la photo ! Première action de votre part : faites imprimer s’il vous plait ce schéma simple qu’il y a en haut de l’article en format A3, en gros, en gras et vous allez me le coller sur le frigo, sur le plafond de votre chambre, sur la porte du garage, dans votre bar favori et faire la même chose chez vos amis/famille/copain/copine ; c’est à connaitre par cœur.

C’est même le premier truc que vous devriez connaitre avant même d’avoir pris un appareil photo dans les mains. Ce sera votre bible/torah/coran de chevet au moins pour vos débuts.

Ce schéma permet de comprendre très simplement la corrélation entre ces 3 paramètres et leurs influences sur le résultat final d’une photo.

Si, pour une exposition donnée, vous modifiez un des paramètres comme la vitesse, vous devrez modifier soit les iso, soit l’ouverture pour avoir un bon rendu. Cela fonctionne dans n’importe quel ordre entre la vitesse, l’obturation et les ISO.

Le triangle d’exposition permet aussi de comprendre comment exposer correctement une photo.  Et, peut-être enfin, sortir du mode auto pour vous aventurer sur les modes créatifs de votre appareil.

Exemple d’une photo surexposée

La lumière

Inutile de dire que la lumière est l’élément que tout bon photographe essaie de maitriser bien avant de penser à composer une photo. C’est un sujet absolument majeur, sans lumière, pas de photo. Sans maitrise de la lumière, pas de belle image. Nous allons voir que chacun des 3 paramètres influent sur les deux autres et vice versa.

Mais d’abord qu’est-ce que l’exposition ?

L’exposition c’est le contrôle de la quantité de lumière pour une photo. C’est-à-dire le fait de faire venir sur le capteur la bonne quantité de lumière pour obtenir une photo correctement exposée, ni trop claire, ni trop sombre.

Si la quantité de lumière est trop forte, on dit que la photo est surexposée (ou trop claire), et, à l’inverse, si elle trop faible, on dit que la photo est sous-exposée (ou trop sombre). On mesure la quantité de lumière d’une photo en IL ou EV (indice de lumination ou Exposition value), à chaque fois que la quantité de lumière double on parle d’un IL en plus.

C’est une autre notion très importe car à chaque IL ou EV la quantité de lumière double, par exemple de ISO 100 à 200 sans toucher au reste. De la vitesse 1/125s à 1/250s nous avons donc +1IL. Pareil pour une ouverture du diaphragme de f/4 à f2,8 nous avons 1 IL en plus, on double alors la quantité de lumière qui arrive au capteur, etc.

Exemple d’une photo sous-exposée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *